Nigéria: le président Muhammadu Buhari réagit après le meurtre des étudiants à Kaduna

Le président du Nigéria, Muhammadu Buhari, a fermement condamné le meurtre de trois des étudiants enlevés à l’Université de Greenfield, dans l’État de Kaduna.

«Mes pensées vont à leurs familles en cette période de deuil. Que leurs âmes reposent en paix », a déclaré Buhari, en parlant des étudiants tués à Kaduna. Cette réaction du chef de l’Etat fédéral nigérian est intervenue après que des hommes armés ont attaqué l’Université de Greenfield, dans l’État de Kaduna et enlevé plusieurs étudiants, tuant au passage un membre du personnel de l’université.

L’attaque a eu lieu plus tôt cette semaine et constitue une des dernières d’une série d’attaques et d’enlèvements menés par des présumés bandits pour réclamer des rançons. Concernant les incidents récurrents d’enlèvements et d’assassinats dans l’État de Kaduna en particulier, le Président les a condamnés comme des «attentats terroristes barbares». Buhari a qualifié de malheureuse, la posture de certains dirigeants politiques et religieux qui semblent susciter et attiser davantage la douleur et l’angoisse du deuil des familles forcées de faire face à ces atrocités.

«S’attaquer à ce fléau nécessite une grande démonstration d’empathie et de rassemblement en tant que société pour affronter carrément ces éléments et le danger qu’ils représentent pour notre démocratie et notre vie pacifique dans le pays», a indiqué le président. «Le banditisme, les enlèvements et la politique des meurtres seront combattus avec toutes les ressources dont dispose notre pays», a-t-il déclaré.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus