Le leader de Boko Haram, Abubakar Shekau, abat plusieurs de ses commandants

Boko Haram a un nouveau commandant de guerre, nommé par le leader de la secte islamiste, le Nigérian Abubakar Shekau.

Selon les informations, le leader de Boko Haram a nommé un nouvel Amirul Jaysh (commandant de guerre) après avoir abattu, lui-même, son prédécesseur. Abu Fatimah était le commandant de guerre de Boko Haram jusqu’à ce qu’il soit accusé de trahison, et abattu par Abubakar Shekau.

Sahara Reporter rapporte que ces événements ont eu lieu la semaine dernière, et Shekau a annoncé le remplacement de Fatimah par Abu Muhammad. Un informateur a déclaré que deux autres commandants supérieurs avaient également été éliminés par Shekau, rapporte Sahara Reporter.

«Suite à une dispute interne, Shekau a tué Abu Fatima, un autre commandant, et Amirul Fi’ya, un fils d’un homme d’affaires renommé de Bama, Alhaji Modu Katakauma», a déclaré la source.

Boko Haram et sa branche, la province de l’État islamique d’Afrique de l’Ouest, ont tué des milliers de personnes, et déplacé des millions d’autres dans le nord-est du Nigéria.

L’armée nigériane a affirmé, à plusieurs reprises, que l’insurrection avait été largement vaincue, et sous-estimait fréquemment les pertes. Au cours des derniers mois, les soldats ont été pris pour cible par les insurgés, qui leur tendaient souvent des embuscades. Des centaines de soldats et d’officiers auraient été tués depuis janvier 2021.

Laisser un commentaire

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus