Irak : un incendie dans un hôpital de Bagdad fait au moins 82 morts

Un incendie qui s’est déclenché dans un hôpital de Bagdad ce dimanche, a fait au moins 82 morts et une centaine de blessés, selon les nouveaux chiffres publiés par les autorités irakiennes.

L’hôpital Ibn al-Khatib, à Bagdad, où sont soignés des patients graves malades du Covid-19 a connu un incendie dévastateur dans la nuit du samedi au dimanche 25 avril 2021. Selon les informations fournies par le ministère de l’intérieur, la cause de l’incendie serait liée à des bouteilles d’oxygène « stockées sans respect des conditions de sécurité ».

A lire aussi: Irak: deux roquettes visent une base abritant des soldats américains

L’hôpital n’avait pas de système de protection contre les incendies. Et les faux plafonds n’ont pas arrangé les choses puisque les flammes se sont propagées beaucoup plus rapidement. « De nombreuses victimes se trouvaient sous respirateur quand des bonbonnes d’oxygène ont explosé », rapporte LeDauphine. Selon le ministre de l’intérieur, au moins 82 patients sont à déplorer et plus de 110 blessés ont été enregistrés.

Ce drame a provoqué la colère des irakiens et un appel à la démission du ministre de la santé avec hashtag « Démission du ministre de la Santé » sur Twitter, est devenu viral en Irak.

Laisser un commentaire

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus