Israël commet des crimes «d’apartheid et de la persécution» contre les Palestiniens (Rapport HWR)

L’organisme de défense des droits de l’homme, Human Rights Watch, a sorti un rapport mardi, estimant que les autorités israéliennes ont commis des crimes d’apartheid et de la persécution contre les peuples palestiniens.

Dans son rapport de 213 pages intitulé « Un seuil franchi: les autorités israéliennes et les crimes d’apartheid et de persécution», HWR a mené des enquêtes sur la manière dont les palestiniens sont traités dans les conflits territoriaux qui les opposent à Israël.

Le rapport «examine le traitement réservé aux Palestiniens par Israël. Il présente la réalité actuelle d’une autorité unique, le gouvernement israélien, régnant principalement sur la zone située entre le Jourdain et la mer Méditerranée, peuplée de deux groupes de taille à peu près égale, et privilégiant méthodologiquement les Israéliens juifs tout en réprimant les Palestiniens, le plus sévèrement dans le territoire occupé », indique HWR.

«Des voix éminentes ont averti pendant des années que l’apartheid se profile juste au coin de la rue si la trajectoire du règne d’Israël sur les Palestiniens ne change pas», a déclaré Kenneth Roth, directeur exécutif de Human Rights Watch. «Cette étude détaillée montre que les autorités israéliennes ont déjà tourné ce coin et commettent aujourd’hui les crimes contre l’humanité de l’apartheid et de la persécution», a-t-il indiqué.

Le constat d’apartheid et de persécution ne change pas le statut juridique du territoire occupé, composé de la Cisjordanie, y compris Jérusalem-Est et Gaza, ni la réalité factuelle de l’occupation. Initialement inventé en relation avec l’Afrique du Sud, l’apartheid est aujourd’hui un terme juridique universel. L’interdiction de la discrimination et de l’oppression institutionnelles particulièrement sévères ou de l’apartheid, constitue un principe fondamental du droit international.

Laisser un commentaire

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus