Après la République tchèque, la Lituanie, l’Estonie et la Lettonie expulsent des diplomates russes

Le bras de fer diplomatique russo-tchèque se poursuit avec d’autres anciens alliés soviétiques. Ce 23 avril, les trois pays baltes, l’Estonie, la Lettonie et la Lituanie, ont annoncé ce vendredi 23 avril qu’ils expulsaient au total quatre diplomates russes, en signe de solidarité avec la République tchèque.

Les républiques baltes – Estonie, Lettonie, Lituanie – ont ordonné l’expulsion de quatre diplomates russes en signe de solidarité avec la République tchèque, a déclaré vendredi le ministre lituanien des Affaires étrangères, Gabrielius Landsbergis. Moscou a convoqué de son côté l’ambassadeur de Pologne au ministère des Affaires étrangères et ordonné l’expulsion de cinq diplomates polonais d’ici au 15 mai en représailles à l’expulsion de diplomates russes par Varsovie.

La querelle diplomatique entre Prague et Moscou a débuté samedi lorsque la République tchèque a expulsé 18 diplomates russes qu’elle a accusés d’être des agents des services du renseignement impliqués dans l’explosion d’un dépôt de munitions sur son territoire en 2014. En réponse à ces accusations, qu’elle a rejetées, la Russie a expulsé 20 diplomates tchèques.

Jeudi, la République tchèque ordonné à la Russie de retirer la plupart de son personnel diplomatique encore présent à Prague, mettant à exécution une menace formulée la veille et marquant une nouvelle escalade dans la pire crise entre les deux pays depuis des décennies. La Pologne, la Slovaquie et la Hongrie ont exprimé cette semaine leur solidarité avec leur voisin tchèque.

Laisser un commentaire

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus