Prague va expulser 18 agents russes, Moscou contre-attaque et expulse 20 diplomates tchèques

La Russie expulse 20 diplomates tchèques. Une mesure de rétorsion prise par Moscou après l’expulsion de 18 diplomates russes par la République tchèque, qui les accuse d’espionnage et de sabotage.

Le ministère russe des Affaires étrangères a annoncé dimanche l’expulsion de 20 diplomates de l’ambassade tchèque à Moscou. Par voie de communiqué, le ministère russe des Affaires étrangères a déclaré qu’il avait convoqué l’ambassadeur tchèque à Moscou, Vitezslav Pivonka, et lui avait remis une notification motivée sur l’expulsion des diplomates tchèques.

Le ministère russe des Affaires étrangères a confirmé que l’ambassadeur tchèque a été informé des protestations de la Russie contre ce qu’il a appelé « le comportement inamical et hostile envers les diplomates russes dans la capitale tchèque Prague, et lui a remis une notification motivée comportant les noms de 20 diplomates tchèques, déclarés « persona non grata » par Moscou ».

La notification de la diplomatie russe exige que les diplomates tchèques quittent la Russie avant la fin de la journée du lundi 19 avril. Le ministère russe des Affaires étrangères a demandé à l’ambassadeur tchèque d’égaler le nombre de la mission diplomatique de son pays à Moscou avec celui de la mission diplomatique russe à Prague.

Samedi, le Premier ministre de la République tchèque, Andrej Babis, avait annoncé que son pays avait décidé d’expulser 18 diplomates russes pour leur implication dans l’explosion d’un dépôt de munitions à Vrbetice, dans l’est du pays, en 2014 et sous prétexte qu’ils travaillaient au profit du service de renseignement de l’armée russe, le GRU.

Laisser un commentaire

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus