Burundi: la première dame Denis Nkurunziza positive au coronavirus

L’épouse du président Pierre Nkurunziza serait atteinte du coronavirus. Denise Nkurunziza a été évacuée à Nairobi au Kenya pour suivre des soins.

Dans la nuit du mercredi au jeudi, Denise Nkurunziza, première dame du Burundi, a été transférée de Bujumbura à Nairobi au Kenya, pour suivre un traitement. De sources concordantes et en l’absence de communication officielle, la femme du président serait contaminée par le coronavirus.

A LIRE AUSSI: Elections au Burundi: l’Eglise catholique dénonce un scrutin jonché d’irrégularités

Par ailleurs, elles précisent qu’elle est prise en charge à l’hôpital privé Aga Khan, un des plus réputés du Kenya. A Bujumbura, aucune voix officielle n’a confirmée la nouvelle. A maintes reprises, notamment à l’occasion des rassemblements dans le cadre de la présidentielle, Pierre Nkurunziza a indiqué que Dieu protège le Burundi contre le virus. Ce pays pauvre de l’Afrique australe a déclaré 63 cas de contamination, dont 33 guéris et un décès.

- Advertisement -
Dans le flux de l'actualité
- Advertisement -
A lire aussi :
- Advertisement -