Nigéria: deux autres étudiants, enlevés la semaine dernière, tués par les ravisseurs

Deux autres étudiants de premier cycle de Greenfield Université de Kaduna au Nigéria, qui avaient été enlevés la semaine dernière, ont été tués par leurs ravisseurs, rapportent les médias locaux.

Les étudiants ont été tués, environ quatre jours après que trois autres étudiants des 20 enlevés en même temps, ont été tués par les bandits. Le commissaire à la sécurité intérieure et aux affaires intérieures de Kaduna, Samuel Aruwan, a confirmé la triste information lundi soir. Les restes des deux étudiants ont été évacués vers une morgue à Kaduna, a annoncé le porte-parole du gouvernement, Samuel Aruwan, dans un communiqué.

A lire aussi: Nigéria: Boko Haram prend le contrôle de plusieurs villages dans l’Etat du Niger, plus de 3000 déplacés

Les parents des étudiants ont déclaré qu’une rançon était en cours de négociation avec les bandits lorsque les trois étudiants ont été abattus la semaine dernière. Le président du Nigéria, Muhammadu Buhari, a condamné les meurtres et promis une réponse pour mettre fin à ces actes de violence et d’enlèvement qui prennent de l’ampleur dans le pays depuis plusieurs mois.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus