Nigéria: attaque de la résidence du gouverneur de l’Etat d’Imo, des morts

Le domicile du gouverneur de l’État d’Imo, Hope Uzodinma, à Omuma, a été la cible d’une attaque d’hommes armés qui ont incendié une partie de la résidence et tué deux personnes.

Selon les informations, l‘attaque a eu lieu samedi matin dans la région de gouvernement local d’Oru-Est de l’État d’Imo au nord du Nigéria. Deux agents de sécurité qui gardaient la résidence du gouverneur auraient été tués, selon des rapports de médias locaux. Les assaillants ont accédé à la maison après un échange de tirs avec les agents de sécurité. Les hommes armés ont également incendié le parking de l’enceinte, brûlant plusieurs véhicules. Le commissaire d’État à l’information et à la stratégie, Declan Emelumba, a confirmé l’incident.

A lire aussi: Nigeria: trois des étudiants enlevés à Kaduna exécutés par leurs ravisseurs

Selon l’officier de police, deux agents de sécurité de la maison du gouverneur avaient perdu la vie au cours de l’attaque. «C’est vrai mais ce n’est pas encore clair. Il est faux de dire que plusieurs agents de sécurité ont perdu la vie. Environ deux agents de sécurité en service à la maison du gouverneur ont été tués. Le personnel du NSCDC faisait partie des hommes de sécurité qui ont perdu la vie au cours de l’attaque », a-t-il déclaré.

https://www.ripplesnigeria.com/wp-content/uploads/2021/04/Uzodinma-house-on-fire.mp4?_=1

L’incident survient quelques jours après que des inconnus armés ont attaqué le siège de la police et le centre correctionnel d’Owerri, dans l’État d’Imo, incendiant 38 véhicules et libérant 1 844 détenus. Des commissariats de police ont également été attaqués dans la région, faisant de nombreux policiers tués. Les gouverneurs du Sud-Est ont récemment annoncé la création d’une équipe de sécurité commune, baptisée « Ebube Agu », pour lutter contre l’insécurité croissante

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus