Le Togo explore des pistes de collaboration avec le G5 Sahel

Le G5 Sahel, cadre institutionnel de coordination et de coopération régionale en matière de développement et de sécurité dans la zone sahélienne, pourrait bénéficier d’un soutien du Togo. C’est en substance, ce qui ressort des échanges entre le président Faure Gnassingbe et le secrétaire exécutif de l’institution, Maman Sambou Sidikou.

Le secrétaire exécutif du G5 Sahel, Maman Sambou Sidikou, en visite de travail au Togo, a échangé avec le Président de la République, Faure Essozimna Gnassingbé sur les éventuelles pistes de collaboration. Le responsable nigérien a, pour l’occasion, fait un point de la situation sécuritaire au leader togolais : “L’espace G5-Sahel traverse une période particulièrement difficile et douloureuse, nous venons de perdre le Président en exercice du G5-Sahel, le maréchal Idriss Deby du Tchad. Nous vivons des attaques tous les jours contre les civils innocents”, a-t-il détaillé.

A lire aussi: Présidentielle au Bénin: la Côte d’Ivoire et le Togo félicitent Patrice Talon pour sa réélection

Les échanges ont également tourné autour de l’Initiative d’Accra, dont l’adoption rapide des décisions devrait permettre d’opter pour une approche communautaire convenable à l’insécurité et au terrorisme dans la région, donnant ainsi un coup de pouce supplémentaire au G5 Sahel sur le volet militaire notamment. Mercredi déjà, le ministre des affaires étrangères Robert Dussey était au Tchad, où il a assuré les autorités transitoires de la disponibilité du Togo à accompagner le pays vers la stabilité.

- Advertisement -
Dans le flux de l'actualité
- Advertisement -
A lire aussi :
- Advertisement -