Covid-19: un médecin conseille aux vaccinés de supprimer la consommation abusive d’alcool

Un spécialiste de la santé recommande aux patients vaccinés contre le coronavirus de contrôler leur consommation d’alcool, avant et après la vaccination. Cette boisson serait susceptible d’interférer avec la réponse immunitaire et de diminuer la réponse aux vaccins.

Un médecin met en garde les patients qui se sont déjà fait administrer une dose du vaccin anti-covid, contre les conséquences d’une consommation excessive d’alcool, avant ou après la vaccination. L’alcool pourrait amoindrir les effets bénéfiques de la vaccination et entraver le bon fonctionnement du système immunitaire.

Selon Johanna Amselem, journaliste sur Europe 1, « de précédentes recherches ont montré qu’une consommation excessive d’alcool pouvait modifier le nombre de microbes dans l’intestin et empêcher les cellules du système immunitaire d’atteindre un site d’infection».

Dans une interview accordée au New York Times, le Dr Ilhem Messaoudi, directrice du Center for Virus Research de l’Université de Californie à Irvine, a rassuré ceux qui consomment de façon modérée, l’alcool, et qui ne prennent pas plus de deux verres par jour. Ils « n’ont pas de raison de s’inquiéter ».

Il a précisé que, « pour déterminer l’impact de l’alcool sur la vaccination, l’équipe de chercheurs a donné des boissons alcoolisées à des singes avant de les vacciner. Les résultats ont montré que les primates qui buvaient souvent beaucoup avaient des réponses immunitaires très faibles après avoir été inoculés ».

De ces investigation, les experts avaient donc supposé « qu’une consommation excessive d’alcool pouvait empêcher le corps de générer normalement les anticorps, car il modifie le nombre de microbes dans l’intestin ».

Néanmoins, il n’existe pas pour l’instant, une preuve scientifique formelle qui atteste de ce que la « consommation d’alcool puisse réduire l’efficacité du vaccin ». Et puisque l’abus en toute chose nuit et que la consommation abusive d’alcool est généralement proscrite, il serait donc judicieux de limiter au maximum sa prise quand on doit se faire vacciner.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus