PSG: de graves accusations contre Keylor Navas

L’ancien président de la Fédération costaricienne, Eduardo Li, a accusé, lors d’un témoignage devant le tribunal de San José, le gardien du PSG et du Costa Rica, Keylor Navas, et deux autres internationaux, d’avoir menacé de perdre trois matchs en 2014 pour licencier le sélectionneur, Jorge Luis Pinto.

« Lorsque la fédération n’a trouvé aucune raison de licencier Pinto, Keylor Navas a menacé de perdre les trois matchs pour activer la clause (stipulant que le technicien pouvait être licencié à tout moment si son équipe perdait trois rencontres d’affilée, Ndlr). Les joueurs ne voulaient pas continuer avec Pinto. La relation était rompue et j’ai été surpris de voir qu’ils connaissaient l’existence de cette clause », a indiqué Li devant le tribunal.

A lire aussi: Real Madrid: Eden Hazard blessé et forfait contre l’Atalanta

Avant le procès, Navas avait qualifié ces propos de « déclarations inacceptables ». Le gardien de but du PSG a finalement témoigné lors du procès. « Ce n’est pas quelque chose qui est sorti de nos bouches et cela n’arrivera jamais, car nous sommes des footballeurs professionnels depuis de nombreuses années, nous avons un honneur et un prestige à défendre », a indiqué le Parisien lors d’un témoignage en visioconférence.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus