Ligue des champions: Liverpool et le PSG filent en quart de finale, pas de remontada pour le Barça

Liverpool a battu Leipzig (2-0) ce mercredi soir à Anfield en huitième de finale retour de la Ligue des champions et valide son ticket pour les quarts de finale. Au Parc des Princes, le PSG a assuré un nul face au Barça (1-1) et passe au tour suivant.

Folle soirée sur les pelouses européennes ce mercredi soir en second round de ces huitièmes de finale de la Ligue des champions. Finaliste malheureux de la dernière édition, le PSG a confirmé son statut de prétendant au titre en se qualifiant pour les quarts de finale au terme d’une double confrontation épique face au Barça (1-4, 1-1). Impitoyable au Camp Nou il y a trois semaines, les Parisiens ont intelligemment géré leur confortable avantage au Parc des Princes.

A lire aussi: Ligue des champions: la Juventus éliminée de la compétition

Largement dominé en première période, les champions de France ont pourtant ouvert le score sur pénalty transformé par Kylian Mbappe (31è). Mais les poulains de Mauricio Pochettino seront rapidement rejoint au score grâce à un exploit personnel de Lionel Messi. Une égalisation qui a soufflé le spectre de la remontada dans le camp parisien, mais les multiples occasions des Blaugranas sont tous, soit détournées par le gardien de but adverse, Keylor Navas, soit atterris sur la barre transversale.

Liverpool sans trembler

En difficulté en Premier League, Liverpool a facilement disposé de Leipzig (2-0) ce soir à Anfield en huitième de finale retour. Victorieux à l’aller, les Reds ont assuré leur qualification pour les quarts de finale en battant les allemands sur des buts de Mohamed Salah (70è) et Sadio Mané (74è).

Le club de la Mersey devient ainsi la quatrième équipe à valider son billet pour le tour suivant après le PSG, le FC Porto, tombeur de la Juventus, et le Borussia Dortmund. Les prochains qualifiés seront connus la semaine prochaine. Le Real Madrid, Manchester City, le Bayern Munich et Chelsea sont en ballotage plus ou moins favorable. Et pour la première fois depuis 2005, ni Cristiano Ronaldo ni Lionel Messi ne seront là…

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus