Clubhouse: un réseau social 100% audio lancé il y a un an

Les réseaux sociaux s’imposent aujourd’hui comme outils de communication. Bien qu’il en existe déjà une panoplie, il y a un nouveau dénommé Clubhouse qui fait parler de lui ces temps-ci. C’est un réseau social 100% audio numérique, lancé en 2020.

Clubhouse a vu le jour en mars 2020 pendant la crise sanitaire. C’est un espace de conversations audio créé à San Francisco par Rohan Seth et Paul Davison, un joueur professionnel de snooker anglais. Il serait déjà utilisé par plusieurs millions de personnes, selon Yahoo! Actualités.

Depuis quelques jours, cette application anime l’univers des réseaux sociaux en France. Elle n’est disponible que sur iPhone pour l’instant.

Comment fonctionne l’application audio américaine ?

Pour le moment, la condition pour accéder à Clubhouse, consiste à être parrainé par un utilisateur déjà inscrit. Cela veut dire que, pour intégrer la plateforme et faire partie de la communauté, un utilisateur existant doit vous envoyer une invitation par message.

Cette sécurité permet à Clubhouse de limiter pour l’instant son accès, l’application étant toujours en phase de développement.

Une fois intégré le club des élus, « vous pouvez créer ou écouter des conversations dans des salles, selon le langage de la plateforme numérique, allant d’une grande conversation avec une personne célèbre à une conversation au sein d’un petit groupe sur n’importe quel sujet ».

Cette application vient à point nommé dans ce monde perturbé par les restrictions du Covid-19.

Avec Clubhouse, il n’y a ni messages, ni photos, ni vidéos mais rien que de l’audio brut, d’après les informations recueillies sur Le Parisien.

« En gros, l’appli fonctionne comme une conférence TED ou des podcasts en direct ».

Lorsque la conversation est lancée, les auditeurs ou participants ont la possibilité d’intervenir à partir d’un petit onglet, « Lever la main ». « Les administrateurs de la salle peuvent alors décider de vous faire « monter sur scène » ».

Très impressionnant, l’idée des salles et la diversité des thématiques, telles que l’entrepreneuriat, l’écologie ou des choix du petit-déjeuner.

Trop facile de devenir accro de cette innovation.

- Advertisement -
Dans le flux de l'actualité
- Advertisement -
A lire aussi :
- Advertisement -