Cameroun: une jeune femme massacre sa mère à coups de hache à Bafoussam

Une jeune femme a été arrêtée mercredi au Cameroun dans la ville de Bafoussam, dans la région de l’Ouest du pays, pour avoir fendu la tête de sa mère avec une hache.

Selon les informations, l’acte macabre s’est déroulé mercredi alors que la jeune femme de 31 ans, qui vivait dans l’une des plus grandes villes du Cameroun, Douala, est arrivée à Bafoussam où vivait sa mère, une veuve de 68 ans. La jeune femme s’est servie alors d’une hache pour charcuter sa génitrice, selon les rapports et les témoignages des habitants. La trentenaire se serait même vantée d’avoir assassiné sa mère devant les voisins qui, ayant découvert l’acte, ont tenté d’en finir avec elle.

La police a été appelée sur le lieu du crime et a aussitôt interpellé la présumée meurtrière qui n’aurait pas opposé de résistance. Selon un officier de police, cité par le média en ligne Koaci, ce qu’ils ont vu en entrant dans la maison où a prétendument eu lieu le drame, était horrible. « Le crâne de la dame était ouvert. Son cerveau était visible et le sang avait envahi une partie de la scène de crime, c’était horrible », a indiqué le flic. La jeune femme n’a eu la vie sauve que par l’arrivée rapide des policiers sur les lieux.

Une enquête a été ouverte et la jeune femme est gardée à vue en attendant les résultats. Pour le moment, aucune information n’a été donnée en ce qui concerne le mobile de cet acte odieux mais on sait qu’en Afrique, des superstitions poussent plusieurs personnes à commettre l’irréparable. Des témoins indiquent, cependant, qu’elle a accusé sa mère de vouloir tuer ses enfants. La jeune femme risque la peine de mort si elle est reconnue coupable.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus