Relation amoureuse: et si on faisait un bilan le jour de la Saint-Valentin ?

Le dimanche 14 février prochain, le monde entier va célébrer la Saint-Valentin, la fête de l’amour. Entre partenaires, c’est l’occasion pour les déclarations d’amour, les soirées, les sorties au resto. Mais est-ce profitable de résumer la journée à ces plaisirs. Ne serait-il pas intéressant de faire un point sur la relation qu’on a avec son partenaire ?

La fête de la Saint-Valentin est pour la majorité des couples l’opportunité à saisir pour échanger des mots doux, le moment pour les couples débutants de déclarer leurs sentiments, offrir des présents à son partenaire pour attiser la flamme ou pour se dédouaner d’une faute commise.

C’est par contre une journée délicate pour les partenaires qui ne sont plus sur la même longueur d’onde et une piqûre de rappel pour les solos qui s’arrachent les cheveux sans succès pour changer de statut. Bref…

Certes, c’est important de se faire plaisir le jour de la Saint-Valentin; mais quoi de mieux de passer en revue sa vie de couple pour fêter l’amour ?

Pourquoi faire un bilan de couple ?

Il est crucial de faire le point de ce qui va et ne va pas, après au moins 12 mois de relation afin de relever les problèmes à résoudre. C’est le moment pour les conjoints de se questionner à tour de rôle, de mettre des mots sur leurs différentes préoccupations, de se remettre en question, de faire des recommandations sans verser dans les jugements. Exprimer librement leur ressenti dans le respect sans blâmer l’autre, puisque « la perfection n’est pas de ce monde ».

Quel est l’importance de ce bilan ?


Faire un tel bilan peut paraître saugrenu, bizarre ou ridicule; ne pas le faire est destructeur. Mais toutes sortes de relations impliquant au moins deux personnes rencontrent inévitablement des problèmes face auxquels la communication est la meilleure option. Malheureusement, nombreux sont ceux qui choisissent le chemin de la facilité. Ils préfèrent fuir (éviter la conversation) que d’affronter la situation; un comportement dangereux car ce sont des frustrations qui s’accumulent et qui finiront par être révélées un jour de façon brutale. Selon Robert Neuburger, psychiatre et thérapeute de couple, «quand on attend trop, elles sortent de la mauvaise façon et peuvent avoir des conséquences graves, comme une séparation ».

Quand faire un bilan?


Pour Robert, il n’y a pas vraiment de règle. Il suggère de faire le point sur la relation, environ « tous les 3 ans, car ce rythme semble correspondre aux changements de phase de vie de chacun ».

Mais le faire chaque année serait encore mieux pour vite libérer la quantité de colère emmagasinée.

En revanche, ce dialogue annuel ne doit nullement supprimer la communication régulière au sein du couple.

- Advertisement -
Dans le flux de l'actualité
- Advertisement -
A lire aussi :
- Advertisement -