Attaque terroriste en Tunisie: au moins quatre soldats tués près de l’Algérie

Au moins, quatre soldats tunisiens ont été tués par un engin explosif qui s’est déclenché au passage de leur véhicule, alors qu’ils patrouillaient dans une région montagneuse, près de la frontière algérienne.

Selon une déclaration du porte-parole du ministère de la Défense, Mohammed Zekri, l’attaque a eu lieu près de la frontière entre la Tunisie et l’Algérie, dans la région montagneuse très fréquentée par les extrémistes. Les soldats, qui patrouillaient, ont été victimes d’un engin explosif improvisé, une arme très souvent utilisée par les terroristes dans la région.

A lire aussi: Tunisie: le Premier ministre dit entendre la “colère” des jeunes

La région montagneuse de Moghila, près de la ville pauvre de Kasserine, abrite un groupe de militants islamistes que l’armée tunisienne combat depuis des années. Il s’agit, selon des observateurs étrangers sur la sécurité, d’une menace terroriste, petite mais persistante. Outre les cellules djihadistes enfermées dans des régions montagneuses reculées, qui n’ont pas réussi à faire des incursions au-delà de leurs bastions, ces dernières années, il existe également une menace de militants radicalisés en ligne.

L’année dernière, des militants ont tenté d’attaquer l’ambassade américaine à Tunis, tuant un policier à un point de sécurité ; et des mois, plus tard, deux agents de sécurité ont été poignardés lors d’une attaque au couteau dans la ville de Sousse.

1 COMMENTAIRE

- Advertisement -
Dans le flux de l'actualité
- Advertisement -
A lire aussi :
- Advertisement -