Bénin: après Cotonou, Barnabé Dassigli cité dans une autre affaire domaniale à Abomey-Calavi

Barnabé Dassigli, ancien ministre de la Décentralisation, sera bientôt auditionné dans l’affaire 39 ha à Abomey-Calavi. Cette autre affaire domaniale éclate, plus d’un an après celle qui l’a fait partir de la tête du ministère.

Dans l’affaire d’expropriation de 39 ha à Abomey-Calavi, l’ancien ministre ministre de la Décentralisation, Barnabé Dassigli, sera écouté. Pour le moment, on ne sait pas encore à quel degré, il est impliqué dans cette rocambolesque affaire qui a déjà envoyé derrière les barreaux, Georges Bada, ex-maire d’Abomey- Calavi, et plusieurs autres élus.

A lire aussi : Bénin: une affaire domaniale emporte Modeste Toboula et Barnabé Dassigli

En Février 2019, l’ancien ministre Barnabé Dassigli et l’ex-Préfet Modeste Toboula avaient été cités dans une affaire similaire à Cotonou. Même si l’ex-ministre n’avait pas fait l’objet de poursuite judiciaire, contrairement au préfet qui avait été emprisonné, il avait quand même perdu son poste. Cette fois-ci, dans le dossier d’Abomey-Calavi, Barnabé Dassigli est dans le viseur de la justice.

Plusieurs personnes poursuivies

Dans ce dossier où la part de vérité de Barnabé Dassigli est attendue, plusieurs élus communaux sont déjà déposés en prison et d’autres poursuivis dans un mandat de dépôt. Pour association de malfaiteurs, escroquerie et abus de fonction, l’ex-maire Georges Bada, les Chefs d’Arrondissement (CA) de Hevié, Hounyeva Patrice; Calavi Centre, Hounsou Bernard; Akassato, Houngue Appolinaire; l’ex-deuxième Adjoint au maire, Honfo Julien; le géomètre Kossougbeto Briac, le SG de la mairie, Kinsiclounon Sebastien; Dossou yovo Ferdinand et le directeur de l’aménagement et de l’urbanisme Houngue Gelase sont tous mis en détention provisoire.

A lire aussi : Bénin – dossier 39ha: en détention provisoire, Georges Bada sera jugé le 15 janvier 2021

Par contre, le CA de Zinvié Ayissi Christophe, celui de Godomey Kpobli Léon, l’ancien CA de Akassato Toffon Noèl et six autres personnes, dont 5 conseillers communaux. Par ailleurs, dame Kpohinto Zossou Ganviéhouétien et Zannou Fatiou sont poursuivis avec mandat de dépôt pour des faits de faux et usage de faux, escroquerie, association de malfaiteurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus