Niger: un deuxième drone de l’armée américaine s’écrase près d’Agadez

Un drone de l’armée américaine s’est écrasé près d’Agadez dans le nord du Niger, rapporte l’AFP, qui cite le commandement de l’armée américaine en Afrique.

Il s’agit du deuxième drone américain qui s’écrase au Niger, pays du Sahel, confronté à des attaques djihadistes meurtrières. « Le 29 février, l’U.S. Africa Command (Africom, NDLR) a perdu un drone dans le secteur d’Agadez. Notre première analyse est qu’il s’agit d’une panne mécanique », a annoncé le commandement américain pour l’Afrique, dans un tweet envoyé le 2 mars 2020. Le crash a eu lieu en plein désert, dans le nord du Niger où les Etats-Unis disposent d’une importante base de drones armés.

En octobre 2014, un premier drone américain s’était abîmé pour des raisons inconnues, sur l’aéroport de Niamey, provoquant la fermeture des pistes pendant plusieurs heures. Washington a commencé à faire voler ces engins sans pilote, depuis l’aéroport de Niamey, notamment, pour fournir un soutien en renseignements aux forces françaises. Celles-ci sont engagées depuis janvier 2013 contre les groupes islamistes qui avaient pris le contrôle du nord du Mali, puis, dans le cadre de la lutte anti-djihadiste. Les Etats-Unis ont fait construire une base de drones à Agadez, plateforme de surveillance pour l’ensemble du Sahel, en appui à la lutte anti-djihadiste.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus