Coronavirus : les Etats-Unis frôlent l’apocalypse, 4 000 morts en 24 heures

La pandémie du coronavirus a atteint un pic inquiétant ces dernières 24 heures aux Etats-Unis, avec 4 000 décès enregistrés.

Les Etats-Unis sombrent de jour en jour face au Coronavirus. Nouvel épicentre de l’épidémie, le pays a enregistré du jeudi à vendredi, un bilan macabre de 4 491 décès, plus lourd bilan quotidien depuis le début de la crise. Selon les données officielles de l’université John Hopkins, les Etats-Unis dénombrent à ce jour 35 394 décès. Dans le même temps, le nombre de personnes infectées atteint le chiffre record de 677 529. Avec des pans entiers de l’économie en sommeil, ce sont plus de 22 millions de personnes qui se sont inscrites au chômage au cours des quatre dernières semaines. Le confinement est prolongé jusqu’au 15 mai dans l’Etat de New York, particulièrement affecté par le virus. Le maire de la ville de New York, Bill de Blasio, a lancé un appel à l’aide à Donald Trump, lui demandant de débloquer des milliards de dollars pour aider la capitale financière américaine à surmonter cette crise sanitaire.

Le président américain souhaite rouvrir le pays dès que possible, afin de réduire l’impact financier du confinement. Jeudi, lors de sa conférence quotidienne sur la gestion de la crise sanitaire, Donald Trump a estimé que « des grandes parties du pays pouvaient songer à rouvrir ». Cela concerne les Etats « en bonne santé », mentionnant le Montana, le Wyoming ou le Dakota du Nord, relativement épargnés. Il précise que « la décision reviendra aux gouverneurs ». « Nous n’ouvrons pas tout d’un coup, on rouvre prudemment pas à pas », a-t-il ajouté. Les recommandations fédérales publiées par la Maison Blanche prévoient que les Etats se basent sur un certain nombre de critères précis pour renouer avec le cours de leurs activités en trois étapes.

- Advertisement -
Dans le flux de l'actualité
- Advertisement -
A lire aussi :
- Advertisement -