Mali: les législatives du 29 mars maintenues malgré la menace du coronavirus

Les élections législatives au Mali prévues pour le 29 mars ne seront pas reportées. Malgré la menace du coronavirus, le premier ministre a rassuré de la tenue du scrutin.

Le chef du gouvernement malien, Boubou Cissé s’est prononcé ce jeudi en conférence de presse sur l’organisation des législatives du 29 mars prochain. Face à la presse, le locataire de la primature a précisé qu’à ce jour, le vote est maintenu. « Pour des questions de survie de la nation et de continuité de l’État, à ce jour nous avons décidé de maintenir la tenue des élections législatives », a-t-il déclaré avant de conclure: « Ces élections vont se tenir qu’il y ait ou qu’il n’y ait pas de cas« .

A lire aussi: Mali : les forces de Iyad Ag Ghaly tuent un responsable de Daesh dans des affrontements

Il est désormais clair que les maliens seront aux urnes le 29 mars prochain pour le premier tour des législatives de 2020. Reporté à la maintes reprises en raison de la situation sécuritaire délétère du pays, le scrutin consacrant le renouvellement de l’Assemblée nationale aura cette fois lieu malgré la menace du covid-19. Le second tour de ce vote est fixé au 19 avril.

Zéro cas de coronavirus!

L’épidémie qui ravage le monde et qui s’est signalée en Afrique depuis quelques jours n’a pas atteint le Mali. Toutefois, les autorités ont pris des mesures restrictives pour prévenir le mal. Le président Ibrahim Boubacar Kéita a fermé les écoles, universités, commerces et bars pour une période de trois semaines. Il faut rappeler que les pays voisins du Mali sont tous touchés par l’épidémie.

- Advertisement -
Dans le flux de l'actualité
- Advertisement -
A lire aussi :
- Advertisement -