« Alpha Condé veut plonger la Guinée dans le chaos », Opposition

Malgré la contestation et les manifestations intempestives en Guinée, le président Alpha Condé tient à aller jusqu’au bout de son idée de revoir la constitution du pays. Après son annonce d’organiser un référendum constitutionnel avant les élections prévues pour 2020, l’opposition du pays a réagi.

Les adversaires d’Alpha Condé craignent que ce dernier ne modifie la constitution guinéenne dans le seul but de briguer un nouveau mandat. Son dernier mandat après son élection en 2010 se termine dans un an et, selon les observateurs, les craintes sont à leur paroxysme quant à sa volonté de revenir convoiter le fauteuil présidentiel. Suite à son annonce d’organisation d’un référendum l’opposition n’est pas restée sans voix.

« Le président Alpha Condé veut plonger la Guinée dans le chaos », a déclaré vendredi le chef de l’opposition Bah Oury après le discours prononcé en fin de soirée par le président. « Il ne veut pas partir quand son deuxième mandat se termine. Mais il partira – cette nouvelle constitution ne passera pas », a-t-il poursuivi selon les propos rapportés par Connectionivoirienne.net. Premier président démocratiquement élu en Guinée, Alpha Condé finira son dernier mandat après sa réélection en 2015, l’année prochaine. Il ne s’est pas encore prononcé sur les intentions d’un éventuel troisième mandat.

- Advertisement -
Dans le flux de l'actualité
- Advertisement -
A lire aussi :
- Advertisement -