Indice de prospérité mondiale: le Bénin perd deux places

L’indice de prospérité mondiale publié par Legatum Institute pour les pays africain a classé le Bénin au 25è rang contrairement à l’année 2018 où il occupait la 23è place.

54 pays africains ont été évalués en 2019 sur la base de douze critères. Au nombre des critères, il y a la sécurité, la liberté individuelle, la gouvernance, le capital humain, l’environnement des affaires, l’infrastructure, l’éducation, la santé, la croissance économique, les conditions de vie, l’environnement naturel.

Le Bénin, 23è au classement de 2018, perd donc deux places et devient 25è en 2019. Le rapport constate toutefois une bonne performance dans la partie Subsaharienne compte tenu de l’amélioration notée dans l’ensemble de la région, en matière d’infrastructures et d’accès au marché, le résultat de l’amélioration des services portuaires, l’amélioration dans l’administration des frontières, ainsi que l’amélioration des conditions de vie.

Classement des pays africains les plus prospères 

Rang Pays Progression par rapport à 2018
1er Maurice +3
2ème Seychelles +2
3ème Botswana +1
4ème Cap-Vert +1
5ème Afrique du Sud +0
6ème Namibie -3
7ème Sao Tomé-et-Principe +5
8ème Tunisie +1
9ème Maroc -2
10ème Ghana +0
11ème Rwanda +0
12ème Algérie -1
13ème Sénégal -1
14ème Gabon -2
15ème Kenya -2
16ème Guinée équatoriale -2
17ème Zambie -1
18ème Tanzanie -2
19ème Djibouti -2
20ème Gambie -3
21ème Egypte -3
22ème Malawi -2
23ème Les Comores -2
24ème Côte d’Ivoire -4
25ème Bénin -2
26ème Eswatini +2
27ème Lesotho +3
28ème Burkina Faso +2
29ème Ouganda +0
30ème Liberia +0
31ème Madagascar -1
32ème Guinée Bissau -1
33ème Zimbabwe -2
34ème Guinée -2
35ème Togo -2
36ème Mozambique +3
37ème Sierra Leone +2
38ème Libye +0
39ème Nigeria +0
40ème Mali -2
41ème Ethiopie +0
42ème Niger +2
43ème Cameroun +0
44ème Congo +0
45ème Mauritanie +0
46ème Angola +0
47ème Soudan +0
48ème Burundi +0
49ème Erythrée +0
50ème Somalie +0
51ème RD Congo +0
52ème Tchad -1
53ème

54ème

Centrafrique

Soudan du Sud

+0

+0

2 commentaires
  1. COOVY dit

    Des gens se sont donné pour vocation de toujours peindre le Bénin en des termes de dénigrement.
    La perte de 2 places est montée en épingles. On occulte par exemple qu’on est loin devant le Nigeria qui a fermé ses frontières avec les pays voisins comme le Niger, le Cameroun, le Tchad…

    1. Virgilus dit

      Le problème est où ?
      Doit-on nous donné des fleurs quand tout vas mal ?
      Mais ne vous en faite pas, la fin est proche. Le peuple reprendra le contrôle et ses responsabilités.

Laisser un commentaire

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus