RDC: viol des filles par milliers, l’horreur de la guerre rapportée par HRW

Une enquête sur un conflit en République démocratique du Congo a révélé qu’un nombre alarmant de jeunes filles avaient été violées, enlevées et forcées à rejoindre une milice.

Human Rights Watch a interrogé plus de 50 étudiantes et enseignants de douzaines d’écoles qui ont été attaquées dans la région du Kasaï en RDC entre 2016 et 2017. Il est dit que les filles étaient souvent placées en première ligne du conflit avec seulement un balai ou un ustensile de cuisine en raison de la conviction locale selon lesquelles elles fournissaient une protection magique au reste des combattants.

Au moins 5 000 personnes ont été tuées et plus d’un million déplacées dans le conflit entre une milice locale et les forces gouvernementales. La RDC est en proie à des conflits dans plusieurs régions du pays et des milliers de victimes ont été enregistrés depuis plusieurs années. L’arrivée au pouvoir du nouveau président Felix Tschisekedi a permis la reddition de plusieurs groupes armés et de certains miliciens. Toutefois les conflits persistent.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus