Togo: plus d’une vingtaine de présumés terroristes interpellés

Les forces de l’ordre du Togo ont interpellé une vingtaine de présumés terroristes qu’elles ont renvoyés au Burkina Faso.

L’opération « Otapuanu » lancée par l’armée du Burkina-Faso le 7 mars 2019 dans la région de l’Est et Centre-Est pour traquer les terroristes et les mettre hors d’état de nuire a fait fuir plusieurs terroristes qui ont trouvé refuge dans les pays voisins. La même opération a permis à l’armée burkinabè de démanteler des cellules terroristes et d’obtenir des informations sensibles des terroristes en l’occurrence : la formation en cours des cellules terroristes dans les pays tel que le Bénin, le Togo…Dès lors, de fortes collaborations ont été entreprises entre les pays concernés dans l’espoir de venir à bout des assaillants. Selon RFI, plus d’une vingtaine présumés terroristes en provenance du Burkina Faso, précisément de la région de l’Est ont été interpellés par l’armée togolaise qui les a renvoyés au Burkina Faso il y a plus de deux semaines.

La même source ajoute que les personnes interpellées étaient à moto, certaines en possession d’armes et de sommes importantes d’argent.

Laisser un commentaire

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus