Bénin – 04 novembre : Kemi Seba donne le top pour la révolution économique africaine

Suite à son appel à mobilisation lancé pour la valorisation des produits africains, l’activiste béninois et président de l’ONG Urgences panafricanistes, Kemi Seba était comme annoncé ce samedi 04 novembre 2017 à la place des martyrs de Cotonou. C’était en présence de plusieurs producteurs, entrepreneurs et créateurs béninois et un parterre de béninois venus massivement des quatre coins du pays malgré la pluie diluvienne qui s’est abattue sur l’après-midi sur la ville de Cotonou.  L’objectif est d’inviter la population africaine à ne plus être dans un paradigme de consommation très extravertie mais à se décoloniser et être beaucoup plus dans une démarche de valorisation interne.

C’est Kamal Radji, artiste slameur béninois et représentant de l’ONG Urgences panafricanistes au Bénin qui a introduit la rencontre. Il s’est agit pour lui de présenter quelques entrepreneurs béninois qui ont exposé leur difficultés de vendre les produits qu’ils ont fabriqué dans leur pays.

Au cours de cette rencontre initialement prévue pour le 28 octobre 2017, et reportée sur proposition du préfet du département du littoral, le président de l’ONG Urgences panafricanistes Kemi Seba n’a pas tari de mots pour inviter l’Afrique tout entière à valoriser les produits africains en donnant une dynamique positive. En se basant sur l’exemple d’un centre commercial béninois, Kemi Seba dit avoir eu l’impression d’être dans un pays ou l’économie est gérée par d’autre population.

Les propositions de Kemi Seba…

Pour parvenir à l’autodétermination africaine, Kemi Seba n’a pas fait que proférer des théories. Selon lui, il n’y a pas de leader providentiel et l’Afrique doit être le premier ambassadeur de son patrimoine. « Allons-nous passer tout notre temps à dire que ces gens-là sont mauvais et que nous, nous sommes de pauvres victimes? » a-t-il demandé avant de répondre par la négation. « Non! Si nous pensons que quelque chose n’est pas bien, c’est qu’il est temps de valoriser ce qui est bon chez nous. Si nous pensons que quelque chose n’est pas bien chez nous et quelqu’un prend le monopole, c’est qu’il est temps de nous organiser chez nous» a-t-il proposé.

A l’en croire, le système politique tel qu’on le voit aujourd’hui est issue de la colonisation. Mais dès lors que l’aspect traditionnel rentre dans la dynamique politique, l’organisation sociétale devient plus conséquente et « les autorités politiques seront obligées de nous entendre », a fait observer Kemi Séba saluant au passage DaaGbo Hounon, roi de Ouidah (ville historique du Bénin), présent à cette rencontre.

[su_quote url= »Kèmi Séba »]A compter de ce jour, que chacun d’entre nous, puisse prendre lui-même l’énergie, la force ancestrale, la force divine, la force patriotique pour promettre la solidarité avec les siens.»[/su_quote]

« A partie d’aujourd’hui, chacun d’entre vous est devenu un émissaire de cette problématique de la valorisation africaine. Nous ne devons pas attendre que d’autres viennent proposer pour nous autres, ce que nous devons consommer. » a-t-il fait savoir.

Il n’a pas manqué d’inviter la société civile  à reprendre le devoir qui est le sien. Pour l’activiste, « il est temps qu’on arrête de voir la politique comme un business » et qu’on cesse de prendre des boucs émissaires pour justifier la situation africaine « parce que le premier responsable, c’est nous-mêmes », a t-il martelé.

Pour rappel, expulsé du Sénégal pour la France dans la nuit du 6 au 7 septembre 2017, le président de l’ONG Urgences Panafricanistes Kemi Seba est arrivé au Bénin le dimanche 22 octobre 2017.

14 commentaires
  1. Toussaint dit

    Toussaint T.Il fallait un coordinateur à l’image de Kèmi Séba pour « réveiller  » certains africains qui craignent trop pour leur vie.je l’encourage fortement.Fesons l’effort de consommer béninois ou africains pendant 3 mois seulement et évaluons.

  2. Bradovici ESSOU dit

    C’est bien je salue l’initiative désormais consommons local mais il faut aussi noter que tout part de la politique du prix et le marketing qui est à revoir. Bonne suite de bataille

  3. Anonyme dit

    La bataile est belle bien beau? Combien d,africains,l’encourage combien de dirigens africain le soutien kadafi,senkara,est mor pour sa l’afrique est mille fois riche que l’europe.mais mille fois pauvres que l’europe.union africaine est diriger par l’union europeine.l’afrique est riche en sousorle en tous et pour tout si quelle que chose manque dant le sousole du senegale il vas entrouver au maroc ou afrique du sud au mali en RDC,cote-divoire un peu par -tous en afrique (Afrique
    est nee riche pkw mouri pauvre.Afric africa afric mon beau contilent)

  4. Digado dit

    Je valide. Produisons, et consommons local. Chacun doit avoir son petit Champ et un petit poulailler.

  5. Ndong dit

    Kemi calme toi fait ton argent calmement sans bruits c’est mieux pour toi et pour l’avenir de non enfants apprend a pardonné tu c’est très bien c’est pas a cause du CFA que tu de bât tu te bât pour ton égoïsme parce que en France tu est complètement fatigué que les blancs te regarde comme un petit fils d’esclave tu veux qu’ils te regarde comme sa un autre homme qui est née en France et qui a les même droits comme les blanc n’est en France tu veux recommandé des droits dans une nôtre manière en tournant la page pour montrait un autre fausse façade de vous s’il te plaît apprend a pardonnée a fermée les yeux sur le mal que tes grands parents ont vécues sur l’esclavage !!! ??? !!!

    1. Abopkpemi dit

      Ndong est un troll ou un agent français venu raconter nimporte quoi looooool. Kemi Seba se bat pour son egoisme??? pauvre imbecile désorienté que tu es. Kemi risque sa vie pour nous

  6. Etien dit

    De quoi parles tu ndong?
    Si t’as rien à dire please please ferme ta bouche

  7. Djih dit

    Ndong me donne la nausée. Heureusement, Kemi n’a pas la même vision que ces fossoyeurs.

  8. Bignon dit

    Qui est ce ndong là ? Fout le camp ! Le combat de Kemi est salutaire. Tu dois être un envoyé de la Françafrique. Mais sachez que la fin de vos magouilles, pillages des ressources africaines est déjà là ! Ensemble, nous vous vaincrons. Je suis suis Africain et fier de l’être.

  9. Okheno dit

    Malheureusement des Ngom à la peau noir avec la tête offert par L’OCCIDENT nous tirera toujours vers le vas!!!

  10. Kouassi dit

    Je valide et encourage notre frère Keba. Je souhaite aussi qu’un site soit créé pour présenter les made in Africa et procéder a des vente en ligne ou permettre aux entreprises de faire de la représentation

  11. AGOH pierre dit

    Pour que la lutte que Kemy mène aboutira au bon fin,il nous faut une volonté absolue de nos dirigeants de l’Afrique chose qui serait difficile. C’est trop fort .

  12. Épiphane EZIN dit

    Même l’Occident où je vis depuis quelques années je te soutient frère. Qu’aucune racaille de race ne te méprise et te décourage ! Le combat est plus que jamais noble et juste que la plupart manque des couilles pour l’affronter. Je suis électrifié par la puissance des vérités telle que tu les déballés et je prie que Le Tout Puissant, Créateur des cieux et de la terre dont l’Afrique te fortifie Lui même puissamment dans cette bataille qui sûrement est et sera très rude mais POSSIBLE. Je t’aime Séba. Courage à tous ceux qui marchent à tes côtés. À ceux qui ont peur que sachent qu’il vaut mieux mourir debout qu’à genou. Je vous remercie.

  13. Épiphane EZIN dit

    Il faut que toute l’Afrique soit derrière toi cher Séba car cette bataille vaut plus que jamais la peine d’être menée. Ce que l’élite africaine n’est pas capable de faire pour le peuple le peuple le fera pour lui même. Je valide Séba.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus